CREAM Centre de Recherche en Économie Appliquée à la Mondialisation
CREAMCentre de Recherche en Économie Appliquée à la Mondialisation

Bienvenue!

Equipe d'Accueil de l'Université de Rouen Normandie, le Centre de Recherche en Economie Appliquée à la Mondialisation (CREAM) démarre officiellement son existence en janvier 2012. Son projet scientifique s’articule autour des nouveaux enjeux de la mondialisation et des dynamiques qui en résultent. Les travaux de recherche se déclinent selon deux axes :

Ce premier axe rassemble des travaux et des projets relatifs aux questions de développement. Ils étudient plus particulièrement les différentes contraintes générées dans les pays du Sud par le processus de mondialisation à savoir les dynamiques spatiales, l’intégration régionale, développement durable...

Ce second axe privilégie l’analyse des conséquences économiques de la globalisation en termes de cohésion sociale, d’efficacité économique et d’aménagement du territoire. Le rôle de l’Etat dans cette nouvelle économie globalisée est également questionné. Dans cette perspective, cet axe étudie l’extension des logiques marchandes sur les modes de fonctionnement des institutions publiques, et des organisations privées à but non lucratif.

Actualités

Prochaine Conférence

Conférence d’André Orléan,

Directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Vendredi 7 décembre 2018

14h30-16h30, Amphi 400

(Pôle Pasteur, Université de Rouen Normandie) 

 L'économie est-elle une science expérimentale ?

Une science sociale ?

Une science historique ?



Aujourd’hui l’économie connaît d’importantes évolutions. Elle revendique de plus en plus fortement le statut de « science expérimentale ». Cette revendication va de pair avec d’importantes transformations, comme sa prise de distance à l’égard de l’homo œconomicus, hypothèse qui pourtant jusqu’à maintenant se trouvait au cœur même de sa démarche. En effet, au nom des faits objectifs, les économistes font valoir que, non seulement les acteurs économiques sont cognitivement limités, au lieu d’être parfaitement rationnels, mais encore, loin d’être d’incorrigibles égoïstes, ils sont capables de coopération et d’une extraordinaire générosité. Dans le même mouvement, les économistes néoclassiques prônent un rapprochement avec les sciences sociales car, disent-ils, on ne peut pas analyser l’individu hors de son contexte social et, sur ce plan, l’apport des sociologues est indispensable.

Assurément ces évolutions sont surprenantes. Surtout aux yeux d’un économiste hétérodoxe qui comme moi n’a pas cessé et de montrer les limites de l’homo œconomicus et de plaider pour une approche pluridisciplinaire. Faudrait-il en déduire que les économistes néoclassiques se sont convertis aux approches hétérodoxes ?

Nous voudrions, dans cette conférence, réfléchir à ces questions : quel statut pour l’économie ? Science expérimentale ? Science sociale ? Science historique ? Les trois à la fois ? Je m’efforcerai d’illustrer mon propos en mobilisant mes recherches sur la monnaie car la réalité monétaire est un excellent terrain pour évaluer les transformations en cours de la théorie économique. 

Les dernières parutions

Nous avons le plaisir de vous informer de la publication du livre Providing public goods and commons. Towards coproduction and new forms of governance for a revival of public action, dirigé par Philippe Bance, sur le site Internet du CIRIEC International.

 

Ce livre est le premier numéro de la nouvelle collection du CIRIEC « CIRIEC STUDIES SERIES ».

 

Dans un objectif d’accessibilité aux travaux de recherche, cette collection est proposée en open access, uniquement en format électronique, sur le site internet du CIRIEC International.

 

Elle fait également l’objet d’une nouvelle collection dans RePEC.

 

Chaque étude est accessible et téléchargeable dans son entièreté mais aussi chapitre par chapitre.

 

L'introduction et la conclusion de l'ouvrage, en français, sont disponibles ici :

Introduction FR Offrir des biens publics[...]
Document Adobe Acrobat [234.2 KB]
Conclusion Offrir des biens publics et d[...]
Document Adobe Acrobat [281.7 KB]
Nuage de mots issu de l'analyse du corpus du livre Providing public goods and commons (©A. ELIE).

Théories économiques de la firme

Éric Leclercq
 

 

 

 

 

 

Par-delà les essais de spécification pionniers, notamment ceux de Franck Knight ou de Ronald Coase, l'analyse théorique de la firme a connu une inflexion significative depuis près d’un demi-siècle. Sont dès lors apparues d’importantes tentatives de renouvellement visant à un dépassement des insuffisances du modèle néo-classique originel. Mais, si l’objectif a alors bien consisté à remettre en cause l’hypothèse restrictive de « boîte noire » contenue dans celui-ci, les axes d’investigation retenus par ces différents courants de pensée s’avèrent en définitive, via leurs hypothèses de base, fondamentalement différenciables:

- selon leur champ d’analyse: la spécification de la firme est abordée en référence à son rôle dans la sphère de l’échange (axe majoritaire) ou dans la sphère de la production;

- selon leur objet d’analyse: les problématiques étudiées concernent, suivant les modèles, l’existence, le périmètre ou encore la structure de la firme.

Face à une telle hétérogénéité théorique, le présent ouvrage vise à une présentation synthétique et structurée de nature à rendre la connaissance et la compréhension de l’architecture des théories de la firme accessibles aux étudiants poursuivant une formation en économie, mais aussi, d’une manière plus générale, à tous ceux qui s’intéressent à la problématique d’institutionnalisation de la firme, c’est-à-dire in fine à l’analyse de son rôle dans la société.

 

Édition Première édition
Éditeur Presses universitaires de Rouen et du Havre
Support Livre broché
Nb de pages 387 p. Bibliographie .
ISBN-13 9791024008530
 

Vous trouverez sur ce site une présentation et les informations relatives au laboratoire d'économie CREAM (EA 4702) de l'Université de Rouen Normandie.

Directeur du laboratoire :
Philippe BANCE

Administrateur du site :
Arnaud ELIE

3, avenue Pasteur
76186 ROUEN Cedex 1

Tél : +33 (0)2 32 76 96 57

Fax : +33 (0)2 32 76 96 63

Contacter le laboratoire

Venir au laboratoire

Dernière mise à jour :
 15 octobre
2018

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Laboratoire CREAM EA-4702

Site créé avec 1&1 IONOS MyWebsite.